Comment bien rédiger le chapeau d’un article

Le chapeau introductif, également appelé chapô, est un élément crucial de votre rédaction d’articles. Comment rédiger efficacement votre chapeau ? Quels sont les pièges à éviter ?
chapeau-article

Comment bien rédiger le chapeau d’un article

Comment bien rédiger le chapeau d’un article 960 635 SemanticPedia

Le chapeau introductif, également appelé chapô, est un élément crucial de votre rédaction d’articles. C’est en grande partie lui qui va déterminer le nombre de visiteur sur votre page. Bien rédigé, celui-ci attire l’attention et les clics des internautes. Comment rédiger efficacement le chapeau d’une page web ? Quels sont les pièges à éviter ? Semanticpedia vous répond dans cet article.

Le chapeau d’un article : ce que c’est ?

chapeau-articlePlacé entre le titre et le corps du texte, le chapeau doit être soigné car c’est lui qui donne le ton de votre article. Le chapeau est un court paragraphe qui interpelle l’internaute lors de sa navigation. Concis et direct, il doit réussir à convaincre que votre article vaut la peine d’être lu.

Il s’agit donc d’une véritable mise-en-bouche de votre contenu.Le chapeau constitue une incitation à la lecteurs pour vos visiteurs.

Votre chapeau d’article doit :

  • Annoncer l’intérêt de l’article aux internautes.
  • Avoir un ton et un vocabulaire adapté à ses lecteurs (tranche d’âge, sémantique technique, etc.…).
  • Être concis et claire ainsi qu’agréable à lire.
  • Contenir les mots-clés sur lesquels vous souhaitez apparaître dans les résultats de recherche.

Le chapeau d’une page web et le SEO

Pour optimiser votre texte et votre chapeau pour le SEO, voici quelques éléments à respecter. Placez le mot clé le plus possible au début du chapeau. Utilisez le strong pour mettre le mot clé en gras. Dans le chapeau, vous pouvez aussi insérer une expression incluant votre mot clé et d’utiliser l’italique.

Afin d’obtenir un bon référencement sur Google, placez-y habillement les mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaître dans les résultats de recherche. En effet, il est souvent utilisé par les algorithmes comme contenu de la balise de meta-description. Dans le chapeau, il faudra également faire ressortir le ou les sujets principaux de votre article. Ainsi, l’internaute se rend sur votre site pour du contenu qui l’intéresse réellement. Attention à ne pas annoncer des éléments qui n’y sont pas présent, vous vous exposez à un taux de rebond élevé et donc un mauvais référencement.

Les erreurs à éviter lors de la rédaction de son chapeau introductif

Vous l’avez compris, un chapeau est similaire à une vitrine de magasin, l’internaute ne va pas cliquer sur votre lien s’il n’est pas correctement travaillé. Afin de vous aider à le réaliser, Semanticpedia vous dévoile les erreurs les plus communes.

Top 4 des erreurs à éviter en rédigeant le chapeau d’un article :

  1. La présence de fautes d’orthographe dans votre chapô. Véritable marque de négligence, beaucoup d’internautes seront rebutés par la présence de fautes de français. De plus, Google est maintenant capable de les détecter et classera votre site dans les contenus de basse qualité.
  2. Un chapeau trop long. Il faut attiser la curiosité de votre lecteur avec cette accroche. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien révéler, mais le faire efficacement. Ayez un objectif d’environ 300 caractères.
  3. Un chapeau trop court. À l’inverse du point précédent, il ne faut pas tomber dans le piège d’une rédaction trop succincte. En effet, éviter à tout prix les phrases sans mots de liaison entre-elles. Cela fera fuir vos internautes qui penseront que le reste de l’article sera écrit de la même manière.
  4. Un chapeau mensonger. Si enjoliver votre article est l’objectif, mentir sur son contenu est à proscrire. En effet, cette pratique est extrêmement frustrante pour les internautes qui vont quitter votre site pour ne jamais y revenir. Votre trafic sera peut-être plus important à court terme. Mais en quelques semaines, voire moins, Google se rendra compte que les internautes quittent rapidement votre page et l’article tombera dans les oubliettes.

Get in touch